Perdre le Nord

Perdre le Nord

Québec, 2020

Dimensions variables

Deux bûches, deux aimants et deux boussoles

 

Les deux boussoles sont placées pour que les aiguilles se pointent et soient dirigées l’une vers l’autre. Spontanément, nous faisons confiance aux boussoles, comme aux plans, aux cartes et à d’autres moyens de se repérer dans l’espace. Cette proposition déforme l’usage initial des boussoles d’une manière subtile et désoriente le spectateur. Les deux aiguilles semblent s’attirer et cela crée un tracé imaginaire et un espace abstrait entre les deux boussoles. Nous perdons le Nord.

 

Crédit photo: David Cannon